La naissance
Un peu d’histoire

L'histoire de l'assurance est longue et variée. Dès le début de la société humaine, une certaine forme d'assurance était nécessaire pour fournir une sorte de filet de sécurité en cas de malheur. Au fur et à mesure que le monde évoluait et que l'économie se développait, le besoin d'assurance a continué à croître.

Au début de l'assurance, tout était basé sur la parole de l'individu, qui était en fin de compte responsable de sa propre bonne fortune. Avec le temps, de plus en plus de lois ont été mises en place pour tenter de protéger les gens des conséquences négatives des actions des autres.

L'idée de l'assurance a également été étendue à de nouvelles industries et de nouveaux produits, où le besoin d'assurance s'est à nouveau fait sentir. Aujourd'hui, dans l'économie moderne, un groupe croissant d'entreprises s'est réuni pour former une société d'assurance.

Naissance De L'Entraide

En Tunisie, l’Entraide Nationale de l'Enseignement Public est née le 18 mars 1950. L’association a été fondée sur les principes de la solidarité et avait pour but d'améliorer la santé de la population et d'assurer le développement de l'économie. C’était le fruit du travail des militants tunisiens.

Citons spécialement Monsieur Mahmoud Messaadi qui sans sa politique et son nationalisme, l’entraide n’aurait jamais vu le jour. Il est également nécessaire de saluer les efforts et aux efforts fournis par les enseignants et plusieurs membres du Grand Conseil, à l'instar de Messieurs Tahar BEN AMMAR, Rhaïem CHEDLY et Mustapha BELEUCH qui ont eu le mérite d'avoir soutenu fermement l'idée de la création d'une association propre aux enseignants tunisiens.

Cette naissance n’était pas facile et l’entraide a dû confronter plusieurs problèmes pour résister et continuer son travail. Le comité administratif commença son travail dans des conditions extrêmement ardues et difficiles ; ses membres n'avaient pas de local pour siéger, le soutien financier était quasiment absent et encore moins d'adhérents. Toutefois, le comité administratif n’a pas lésiné sur les efforts pour faire face à tous ces obstacles. Les objectifs fixés furent réalisés grâce à leur patriotisme et leur travail acharné grâce à leurs efforts et leur forte conviction dans le principe associatif et leur sincère volonté d'avancer.
Dans ce cadre, on trouve important de citer les noms des membres du premier bureau directeur qui eut lieu le 15 mars 1950 :
• Mr Béchir GOUCHA : Président
• Mr Mohamed ENNACHI : Premier Vice-président
• Mr Mustapha FILALI : Deuxième Vice-Président
• Mme Cherifa MESSAADI : Secrétaire Général
• Mr Belghith DEBBABI : Secrétaire Général adjoint
• Mr Jilani BIZID : Trésorier
• Mr Abdeljellil BENALI : Trésorier adjoint
• Mr Abdelaziz HARBI : Membre

Création de la MNET

D'une simple association d'entraide émane une mutuelle constituée conformément :
• Au décret de 18/02/54 (14 Joumada II 1373), sur les statuts type des sociétés mutualistes.
• A l'arrêté du 26/05/61 (12 Dhou el Hajja 1380), rendant obligatoires certaines dispositions desdits statuts.
• A l'arrêté du 17/09/84, portant amendement des statuts-type précédents.

La société mutualiste est dénommée : « Mutuelle Nationale de l'Enseignement en Tunisie ». Les efforts de tous les membres ont abouti à leurs fins et ce, grâce à leurs déplacements sur le terrain et leur persévérance à inciter les enseignants à cotiser à la Mutuelle, en leur rendant même visite sur leurs lieux de travail et dans leurs écoles et leurs domiciles.

L'essor grandissant des activités de la MNET dont les membres n'avaient au départ que leur patriotisme et leur volonté pour la libération nationale ont su graver le nom de la MNET dans l'histoire du combat pour la liberté et réaliser leurs objectifs en instituant une MNET digne de son nom et sise dans l'une des plus belles rues du centre-ville de Tunis (38, avenue de Paris), après une première installation au 45, rue Dar El Jeld dans l'ancienne ville « La Médina ».